Guides

Portage et bébé RGO, comment faire ?

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) désigne la remontée dans l’œsophage d’une partie du contenu gastrique, acide. Cela ne dure souvent qu’un temps, de quelques semaines à quelques mois, le temps que le système de fermeture estomac-œsophage mature. Mais en attendant, c’est extrêmement désagréable pour le nourrisson et difficile à accompagner pour les parents.

Nous allons parler ici de l’impact d’un phénomène RGO sur les techniques et la pratique du portage. En effet, les parents de bébé souffrant de RGO vivent des défis particuliers lors du portage de leur enfant. Pourtant, ce mode de parentalité peut soulager les « bébés RGO » et par là également leurs parents.

Nous avons interrogé Isabelle Zappa, Bébé Bien-Naître, Infirmière-Puéricultrice, monitrice formée au portage et reflux.

Quels sont les symptômes posturaux typiques d’un bébé souffrant de RGO ?

Plusieurs signes peuvent alerter les parents : Leur bébé est inconfortable en position allongé et très tonique. Ces bébés soutiennent leur tête parfois dès les premiers jours et sont en hyperextension, sans parvenir à s’enrouler en boule, contre le corps de leur parent par exemple. Ce mal-être est souvent signalé également par des tortillements. Point important, le reflux ne se manifeste pas toujours par des régurgitations franches et visibles, ce qui peut rendre le diagnostic difficile: le mâchonnement est une piste.

Didymos écharpe de portage Lisca Bourgogne
Didymos écharpe de portage Lisca Bourgogne

Quels sont les bénéfices du portage particuliers à ces enfants ?

Partant du constat que ces bébés supportent généralement mal d’être couchés à plat, le portage peut être salvateur : la position verticale couplée à la chaleur contre le corps du parent soulage la douleur.

Ainsi, les bébés s’endorment pour un sommeil récupérateur, essentiel à leur bien-être.

Et toujours grâce à la verticalité, les bébés régurgitent et pleurent moins grâce à la réduction de leur inconfort.

Quels soucis récurrents les parents manifestent-ils lors d’ateliers de portage ?

En position physiologique, le bébé a le dos arrondi, genoux plus hauts que les fesses à hauteur de nombril. Les hanches sont regroupées (ou moins selon certains bébés). A l’opposé, un bébé souffrant de RGO va souvent se débattre, pleurer, tendre les jambes et reculer sa tête. La position « physiologique » ne lui convient pas forcément, et il semble ne pas aimer être serré.

L’installation en moyen de portage peut donc s’avérer laborieuse ce qui amène les parents à laisser tomber.

Tout cela rend la tâche difficile aux parents ! Mais il existe des solutions adaptées, confortables et sécuritaires. Nous ne saurions que trop vous conseiller de consulter une monitrice de portage avec la formation adéquate.

Qu’en pensez-vous, peut-on porter un « bébé RGO » dans une écharpe tissée ou tricotée ? Comment ?

A vrai dire, les parents ont vraiment besoin d’une solution de portage facile à prendre en main et rassurante. Ils craignent souvent les écharpes car il est difficile de nouer en faisant face à l’hyperextension du bébé.

En tissé, les slings sont une bonne option. Avec des mouvements de bercements, en prenant son temps et une volte ouverte. On serre également de bas en haut. Petit à petit, pas à pas. Il est également possible d’y asseoir bébé de profil.

En écharpe tissée, le nouage kangourou avec une volte ouverte est possible, mais généralement, seuls les parents déjà rôdés au portage l’essayent, car c’est un nœud déjà technique à la base. Le nouage en kangourou peut également se faire en version préinstallée. En portage sur la hanche, vous pouvez nouer une hanche simple, en appoint pour aider bébé à s’arrondir en douceur.

Du côté des écharpes tricotées, l’effet plaquant et les multicouches n’aident pas mais il est possible de faire un poppins. Ou d’asseoir l’enfant de profil.

Y a-t-il des types de porte-bébés favorisés ?

Les mei-tai réglables est en matière d’écharpe, souples sont une solution de choix : assez proches de la flexibilité de l’écharpe mais beaucoup plus faciles à mettre en place, tout en étant moins enveloppants. DidyTai, Wrapidil, Babycarrier (de Storchenwiege, le modèle Slim), … Choisissez de préférence un modèle qui permette de réduire au maximum l’assise … et qui soit bien confortable pour vous.

Vous pouvez également vous tourner vers des préformés physiologiques, taille Babysize : Buzzidil Babysize, Limas Flex, Néo de Néobulle. Ces modèles ne convuiennent pas toujours à toutes les morphologies (bretelles, ceintures) et il est intéressant de pouvoir les essayer.

Avez-vous d’autres conseils aux parents concernés ?

Le portage va soulager bébé : n’hésitez pas à user de balancements et bercements pendant la mise en place. Allez-y tranquillement, petit à petit. Cela peut prendre du temps.

C’est davantage un portage thérapeutique : ne serrez pas trop et acceptez de laisser du mou, selon le ressenti de votre enfant.

Les parents de bébés souffrant de reflux gastro-œsophagien culpabilisent souvent de ne pas y arriver

L’assise, la bascule du bassin moins prononcée : Adaptez-vous aux besoins de votre enfant et veillez à sa sécurité.

Dans cette même optique, mieux vaut un porte-bébé physio bien réglé qu’une écharpe mal serrée et non sécuritaire.

Les parents de bébés souffrant de reflux gastro-œsophagien culpabilisent souvent de ne pas y arriver : bébé pleure beaucoup. Ils pensent que leur bébé n’aime pas être porté, mais il y a toujours une solution même si ce n’est pas celle envisagée.

Enfin, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre qui établira un diagnostic et proposera un traitement ou non.

Vous pouvez également être accompagnés par des ostéopathes, chiropracteurs, kinés, puéricultrices compétentes et formées pour soulager les symptômes.

Bébé Bien-Naître Logo

Bébé Bien-Naître : Infirmière-Puéricultrice spécialisée en périnatalité

Accompagnement à la Parentalité à travers ces pratiques :
Thalasso Bain/Bébé, Massage, Portage, Yoga, Réflexologie Plantaire Pédiatrique, Signes associés à la Parole.

bebe.bienaitre.free.fr

bebe.bienaitre@free.fr

+33 6 14 73 05 11

author-avatar

A propos de Emmanuelle

Emmanuelle accompagne deux enfants dans la vie et en a très souvent un attaché sur le dos, la hanche, devant ou dans les bras ... Passionnée de portage, elle aime tester de nouvelles choses et partager ses découvertes. Elle apprécie aussi la liberté que donne le portage pour poursuivre d'autres activités : jardiner, jouer de la musique, voyager, discuter, coudre, ... Vivre pleinement sa vie avec ses enfants !

Articles similaires