Guides

Quel porte-bébé choisir ?

Quel porte-bébé choisir ?

Etes-vous plutôt mei-tai, préformé, ou écharpe tissée ? Plutôt sling ou rebozo ? Euh … on vous a perdus ? Il y a tellement de porte-bébés physiologiques sur le marché, que cela peut être déroutant quand on se lance dans le portage de son enfant. Jeunes parents, nous avons commencé par l’écharpe tissée, classique, avant de découvrir petit à petit d’autres systèmes.

Nous vous proposons ici un guide pour vous aider à déterminer quel porte-bébé choisir

Dans un premier temps, vous verrez en un coup d’œil, sur un tableau récapitulatif, les avantages et inconvénients des différents types de porte-bébés. Ensuite, pour que vous ayez des informations plus précises sur les types de porte-bébé qui vous attirent, nous avons compilé les informations par système de portage. Nous vous présentons aussi les nuances entre nos différents modèles, tous physiologiques et bio. 

Sommaire

Le choix du système de portage

Dans le tableau suivant nous avons compilé les attributs des différents systèmes de portage. Vous pouvez ainsi sélectionner le type de porte-bébé qui vous semble le plus adapté à votre usage.

Cliquez sur le symbole du type de porte-bébé qui vous intéresse pour obtenir plus d’informations.

systèmepour nouveau-nésjusqu’àfermetureportage devantportage sur le dosportage sur la hancheportage longue duréependant la grossessepréférable en été
Écharpe

Écharpe

ouinœudouiouiouiouiouineutre
Écharpe (jersey)

Écharpe (jersey)

oui12 kgnœudouinonouiouinonnon
Sling

Sling

ouianneauxouiouiouinonouioui
Préformé

Préformé

neutre18-25 kgboucleouiouineutreouinonneutre
Mei-tai

Mei-tai

neutrenœud / boucleouiouiouiouiouioui
Onbuhimo

Onbuhimo

non20 kgbouclenonouinonnonouioui
Rebozo

Rebozo

oui12 kgnœud / anneauxouiouiouineutreouioui
Tonga

Tonga

neutre15 kgnonneutreouinonouioui
oui = bien adapté ; neutre = selon modèle et utilisation, pas idéal ; non = peu adapté, déconseillé

Le choix du modèle

Une fois que vous avez choisi quel type de système vous convient, il vous reste à affiner votre choix dans cette catégorie.

Tous nos porte-bébés sont en tissu certifié bio, physiologiques et réglables. Ils vous permettront donc de porter sereinement votre enfant.

Voyons à présent, catégorie par catégorie, quelques pistes pour vous aider à faire votre choix.

Les écharpes tissées

Didymos écharpe de portage Katja

DIDYMOS écharpe de portage Katja

L’écharpe tissée est certainement le système le plus finement ajustable aux différentes morphologies et envies. Il existe de multiples nouages pour porter au dos, devant ou sur la hanche. Elle est parfaitement adaptée dès la naissance et ne vous limitera pas en termes de poids de l’enfant, la plupart des écharpes tissées étant homologuées jusqu’à 60kg.

Enfin, en dehors du portage, elle se transforme en tapis de sol, hamac, balançoire ou rideau de cabane …
En revanche, il faut prendre le temps de se familiariser avec les nouages (quoiqu’il vous suffise d’adopter un nouage) et les longs pans peuvent être pénibles à gérer si l’on noue à l’extérieur par temps humide. Une écharpe plus courte sera plus maniable et moins encombrante, mais limite le nombre de nouages réalisables.

Pour avoir plus de repères lors du nouage, vous pouvez opter pour un modèle avec des lisières de couleurs différentes.

Quelle longueur choisir ?

Nous avons sélectionné pour vous trois longueurs d’écharpe : 3m20, 4m60/4m70 (variation suivant la marque), 5m20. Il existe également d’autres longueurs, notamment des écharpes très courtes de 2m50 (comme nos rebozos, voir les tutoriels d’utilisation)

Le choix de la longueur dépend principalement des nouages que vous souhaitez réaliser. Votre gabarit est de moindre importance.

Voici un tableau récapitulatif qui vous permettra de choisir :

Nouage320cm460/470cm520cm
hamac simple orangeorangeorange
kangourou dosvertorangeorange
kangourou (ventre/hanche)orangeorange
croisé simplebleuorange
croisé-enveloppé devantvertbleu
croisé-enveloppé (dos)vertbleu
double hamac dosvertbleu
un choix selon votre taille de vêtements : vert = jusqu’à T42/44 ; bleu = jusqu’à T52 ; orange = jusqu’à T58

Un exemple : vous portez des vêtements T40 et souhaitez porter en croisé-enveloppé. Il vous faut donc une écharpe de 4m60 ou 4m70.

Si deux personnes de tailles très distinctes utilisent la même écharpe, nous vous conseillons de choisir plutôt en fonction de la personne qui portera le plus (s’il y en a une), l’autre choisira un nouage possible en fonction de son gabarit et de la longueur disponible.

Vous ne savez pas quel nouage vous souhaitez utiliser ? Voici quelques pistes pour faire vos premiers pas : 

Le grammage d’une écharpe

Vous pouvez aussi jeter un œil au grammage du tissu : plus il est élevé, plus le tissu est épais et vice-versa. Si vous hésitez entre deux modèles, vous pouvez choisir en fonction de votre usage. A titre indicatif:

  • 180-200 g/m² – tissu léger, parfait pour l’été et/ou un bébé léger
  • 220 g/m² – tissu moyen, portera aussi bien un tout-petit qu’un bambin
  • 240-260 g/m² – tissu épais, pour un climat frais ou pour offrir plus de soutien a un enfant déjà grand

Le tissage

Il existe plusieurs tissages d’écharpe : sergé croisé, jacquard, chevron, …

Tous ces tissages, spécifiques pour certains aux écharpes de portage, offrent un bon soutien. Il faut les serrer soigneusement, pli par pli. Cela permet de réaliser des nouages confortables avec une seule couche de tissu sur le dos de l’enfant.

Le tissage en sergé croisé, le plus classique, permet d’obtenir des écharpes unies ou à rayures. L’écharpe demande parfois à être rôdée, elle peut sembler un peu raide au début. Ce sont généralement les modèles meilleur marché.

Tissées sur un métier jacquard, les écharpes se parent de motifs colorés, dans un jeu de couleur inversé au recto. Plus souples, elles ne nécessitent généralement pas de rodage. Les sensations lors du serrage peuvent varier d’une écharpe à l’autre et demander plus de précision.

Le tissage en motif chevron (les modèles Didymos Lisca) est particulièrement souple et doux. Dès la naissance, votre bébé y sera comme dans un cocon – mais le tissage est résistant et portera également votre enfant de 5 ans fatigué par une longue randonnée.

Nos modèles

Nous vous proposons des écharpes des marques Didymos, Storchenwiege et Limas. La largeur est de 70cm (dimensions approximatives).

Les écharpes en jersey/maille

Didymos écharpe de portage Jersey Doubleface Étoiles

DIDYMOS écharpe en jersey

Par rapport aux écharpes tissées, l’écharpe en jersey est plus souple, douce et enveloppante, ce qui est particulièrement apprécié par les tout-petits. C’est un cocon tout doux pour les nouveau-nés, jusqu’à environ 3 mois. Ou plus, cela dépend du poids de votre enfant.

Quand l’enfant devient trop lourd, le tissu se détend trop : le bébé n’est plus assez soutenu et c’est inconfortable pour le porteur ou la porteuse. Nous proposons l’écharpe en jersey de Didymos qui indique 12kg comme limite de poids. Mais selon nous, cela peut devenir inconfortable bien avant.

Vous pouvez nouer l’écharpe et la garder sur vous : vous pouvez sortir et remettre bébé dedans sans refaire votre nœud. Pratique !

Inconvénient : Elles peuvent tenir trop chaud en été. Elles sont très enveloppantes, et les nouages nécessitent plusieurs couches sur bébé pour être suffisamment soutenants.

Nos modèles

Les slings

Limas Sling Skandic

LIMAS sling Skandic

Ce système est composé d’une écharpe tissée courte cousue à deux anneaux. On l’installe en bandoulière sur une épaule et le réglage se fait en coulissant le tissu dans les anneaux. L’ourlet inférieur doit bien passer au creux des genoux de l’enfant accroupi et l’ourlet supérieur couvrir ses épaules (pour un tout-petit) ou passer sous ses aisselles (pour un plus grand, éveillé).

Pour vous faciliter le réglage, vous pouvez opter pour un modèle avec les lisières de couleurs différentes.

Le sling est souvent utilisé pour porter sur la hanche, mais vous pouvez aussi porter l’enfant sur le ventre et même dans le dos.

Les slings sont très rapides à mettre en place, légers et par le portage sur la hanche permettent une belle participation de l’enfant au quotidien. Le tissu s’ajuste finement autour de bébé, ce qui le rend aussi adapté qu’une écharpe pour porter un nouveau-né. Pratique, il permet d’allaiter en toute simplicité et discrétion. Mais les plus grands apprécient également de faire une petite pause, calé sur la hanche de papa ou maman.

Son point faible est, selon nous, le portage asymétrique. Pour un enfant plus lourd ou utilisé sur des temps longs, cela peut générer des tensions dans le dos du porteur, le poids n’étant supporté que par une épaule.

Les slings sont confectionnés dans le même tissu que les écharpes de portage classiques. Vous retrouverez la gamme de tissu d’écharpe de nos marques. Le serrage étant facilité par les anneaux, le choix du tissage (sergé croisé ou jacquard par exemple) revêt peu d’importance. Choisissez selon vos goûts esthétiques !

Nos modèles

Les porte-bébés préformés

Didymos DidySnap Jade

DIDYMOS DidySnap Jade

Ils se composent d’un rectangle de tissu sur le dos de bébé, d’une ceinture ventrale rembourrée à clipser et de bretelles rembourrées (comme un sac à dos) également. C’est un porte-bébé bien adapté aux personnes qui ne souhaitent pas apprendre de nouages.

Ils remplacent avantageusement les porte-bébés de randonnée avec armature. Ceux-ci, lourds, ne sont généralement physiologiques ni pour les enfants (jambes ballantes, assise trop étroite, dos peu soutenu) ni pour les parents (poids porté loin du corps).

Les préformés sont très rapides à mettre en place, pas de pans de tissu qui traînent … parfait pour un enfant qui marche et souhaite monter et descendre toutes les 30secondes.

Plébiscités pour leur côté pratique, les préformés ont le vent en poupe. De nombreux parents souhaitent l’utiliser comme unique système de portage, dès la naissance. L’inconvénient : même si les fabricants inventent des systèmes de réglages très astucieux, ils ne sont pas aussi proches de la morphologie individuelle qu’une écharpe ajustée sur soi. Nous conseillons de porter en écharpe (tissée, extensible ou sur anneaux/sling) durant les trois premiers mois au moins. Dès que bébé est plus tonique, il s’accommodera mieux d’un système moins soutenant tel que le préformé.

Pour porter un nouveau-né, si vous optez pour le préformé, notre préférence va vers le BUZZIDIL Babysize, spécialement prévu pour les tout-petits (le fabriquant le conseille à partir de la taille 56/1mois)

Nos modèles

  • BUZZIDIL BuzziBu : c’est plutôt un onbuhimo qui peut s’utiliser en préformé avec ceinture ventrale. Celle-ci n’est pas rembourrée – ce porte-bébé tient peu de place dans votre sac
  • BUZZIDIL : un préformé très confortable, réglable et disponible en plusieurs tailles pour porter du nouveau-né à l’enfant de 5 ans
  • DIDYMOS DidySnap : un préformé réglable à plusieurs niveaux. Système astucieux pour remonter le cale-tête lorsqu’on porte dans le dos.
  • LIMAS Flex : préformé confortable, réglable, et avec une ceinture rembourrée amovible pour le transformer en onbuhimo

Les mei-tai

Didymos DidyTai Lisca azzurro

DIDYMOS DidyTai Lisca azzuro

Le mei-tai, porte-bébé chinois ou encore meh-dai : des dénominations variées pour un même porte-bébé. Il se compose d’un rectangle de tissu (qui sera sur le dos de bébé) et de quatre lanières : deux plus courtes qui se nouent ou se clipsent selon les modèles et deux longues qui passent sur les épaules de la personne qui porte.

Il peut s’utiliser dès la naissance en adoptant un nouage en podaegi, sans la ceinture ventrale.

Le mei-tai offre un confort proche de l’écharpe tissée tout en étant plus aéré, moins encombrant et plus facile à prendre en main notamment pour le portage sur le dos. Les modèles les plus intéressants ont une assise de largeur réglable pour s’adapter à la taille du bébé.

Les mei-tai permettent de porter devant, sur le dos et également sur la hanche.

Le nouage des bretelles présente de nombreux avantages, pour porteur et porté. Par rapport aux préformés, il permet de s’adapter à des tout-petits de quelques semaines, voire nouveau-nés. Mais il s’adapte tout aussi bien à l’enfant qui grandit : toujours grâce au nouage, cela permet d’élargir l’assise de l’enfant pour porter encore quelque temps.

Pour les parents : les bretelles, parfois rembourrées, permettent de varier les nouages (croisé sur le buste, par exemple) et ainsi de changer de point d’appui sur les épaules. Bien agréable pour de longues balades ! Il s’adapte très bien aux différents gabarits de porteurs.

Notre favori personnel : le DidyTai. A nos yeux, son avantage par rapport aux autres est son absence de ceinture rembourrée. Cela permet une grande liberté d’utilisation. Vous pouvez l’attacher très haut dans le dos pour porter un bébé de quelques mois (ceinture « ventrale » attachée au-dessus de la poitrine) ou même le nouer sans la ceinture ventrale, en croisant les bretelles sous les fesses de l’enfant. Très agréable pour porter l’été, ou enceinte.

Nos modèles

  • LIMAS Mei-Tai hybride : une ceinture ventrale rembourrée à clipser
  • DIDYMOS DidyTai : un mei-tai entièrement à nouer (pas de ceinture rembourrée)
  • BUZZIDIL Wrapidil : ceinture ventrale à clipser
  • BUZZIDIL BuzziTai : ceinture ventrale à clipser, bretelles rembourrées. Porte-bébé hybride pouvant être transformé en préformé (les bretelles peuvent se nouer ou se clipser au choix)

Les onbuhimo

Buzzidil BuzziBu Eden Ocean

Buzzidil BuzziBu Eden Ocean

Les onbuhimo sont un type de préformé sans ceinture ventrale (très pratique pour porter enceinte). L’enfant passe les jambes dans les bretelles et hop, c’est installé ! C’est un porte-bébé parfait pour les petits trajets ou la chaleur estivale.

Mise en place très rapide, peu encombrants, ils ont l’inconvénient de faire peser tout le poids sur les épaules porteuses et ne sont pas adaptés avant que l’enfant ne tienne assis seul, car moins soutenant pour l’enfant. Ils permettent uniquement le portage au dos.

Nos modèles :

  • DIDYMOS DidyGo : un onbuhimo bien conçu permettant de régler la largeur de l’assise et les bretelles de différentes façons.
  • LIMAS Flex : c’est un préformé duquel on peut retirer la ceinture ventrale rembourrée pour avoir un vrai onbuhimo
  • BUZZIDIL BuzziBu : un onbuhimo bien ajustable. Il peut se transformer très rapidement en préformé – la ceinture ventrale (non rembourrée) est intégrée

Les rebozo

Rebozo

Nos rebozo

Le rebozo est un tissu traditionnel mexicain, très aéré. Découvrez les multiples usages de ce tissu bien particulier qui sert aussi pour le traditionnel soin rebozo. Esthétique, il pourra vous servir de châle avant de se transformer en porte-bébé lorsque votre enfant fatigue.

Très léger, il est idéal à nouer pour un portage estival. Vous pouvez, par exemple, le nouer en pagne, en hamac ou monté sur des anneaux pour obtenir un sling très aéré. Nos rebozos mesurent 2m50 de long et permettent plusieurs nouages symétriques, comme une écharpe courte. N’hésitez pas à consulter nos tutoriels.

Nos modèles

  •  Les rebozo en coton bio : teinture végétale dans 7 couleurs différentes, 250x55cm

 

Les tonga

Tonga fit réglable

Tonga Fit réglable écru

Le tonga est une sorte de filet, parfois réglable, dans lequel l’enfant trouve une assise (généralement sur la hanche, mais possible aussi sur le ventre ou dans le dos). Il s’installe en bandoulière sur une épaule. C’est donc un système de portage asymétrique.

Le tonga est le plus compact de nos porte-bébés : il se glisse sans souci dans votre poche de veste 🙂 Vous cherchez un porte-bébé aéré pour l’été ? Voici probablement le plus léger sur le marché !

C’est une aide au portage, vous devrez généralement garder une main sur l’enfant. L’enfant participe au portage et veille à son équilibre. Cela entretient le réflexe d’agrippement naturel des bébés.

Nos modèles

  • Le Tonga Fit réglable de TONGA en coton bio écru

Autres systèmes de portage...

Cette présentation est loin d’être exhaustive, il existe encore bien d’autres systèmes de portage… L’un des plus connus est sans doute le pagne m’botu. Il permet de porter un enfant bas dans le dos, en nouant le tissu sur le buste du porteur ou la porteuse. Il y a aussi divers systèmes de portage d’appoint, ou encore prévus spécialement pour aller dans l’eau.

Vous ne trouverez probablement pas une, mais plusieurs solutions adaptées à votre usage et respectant autant la physiologie de votre enfant que la vôtre.

Pour aller plus loin

Voici une selection de livre et ressources en ligne pour en savoir plus sur les nouages etc.

  • L’art de porter bébé : nouages et positions ; Manuella Favreau
  • Porter mon bébé : réussir le portage en écharpe ; Cécile Cortet, Céline Guerrand-Frénais
  • Peau à peau : technique et pratique du portage ; Ingrid van den Peereboom

Sur le net :

Conclusion

Voilà, nous espérons vous avoir donné de bonnes indications pour vous aider dans le choix de votre porte-bébé. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.

Nous vous conseillons également de participer à un atelier de portage. En faisant appel à un.e monitrice/moniteur de portage, vous aurez les conseils personnalisés d’une professionnelle et l’occasion de tester de multiples modèles.

Cet article vous a plu ? Vous souhaitez nous faire part d’une remarque, d’une suggestion ? Vous avez une question à nous poser ? Nous lirons vos commentaires avec plaisir afin d’échanger autour de ce sujet qui nous passionne.

Et maintenant : Bon portage !

 

author-avatar

A propos de Emmanuelle

Emmanuelle accompagne deux enfants dans la vie et en a très souvent un attaché sur le dos, la hanche, devant ou dans les bras ... Passionnée de portage, elle aime tester de nouvelles choses et partager ses découvertes. Elle apprécie aussi la liberté que donne le portage pour poursuivre d'autres activités : jardiner, jouer de la musique, voyager, discuter, coudre, ... Vivre pleinement sa vie avec ses enfants !

Articles similaires

One thought on “Quel porte-bébé choisir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *